posts dans la catégorie 'Amis'


Les réjouissances

Le programme pour l’EVJ de Caroline est quasiment établit, et cela méritait un petit article.
Son EVJ est étalé sur deux jours. En fin d’après midi le vendredi nous allons la chercher chez elle et l’emmenons dans un gîte pour y passer la soirée entre filles. Selon moi, cela sera la meilleure partie de l’enterrement. Le lendemain matin après le petit déjeuner, direction le parc du Marquenterre pour une balade (niveau expérimenté s’il vous plait) sur la plage. L’après midi Caroline fera du quad et le soir retour chez les futurs mariés pour une soirée barbecue. Un programme qui va en ravir plus d’un.

Plusieurs petites choses dès maintenant.

-Si l’EVJ commence dès le vendredi après midi et que mon vol habituel atterrit à l’aéroport de Charleroi à 23 heures ce même vendredi, la seule solution pour moi pour que j’y participe sera de prendre une journée de congé ce fameux vendredi. En arrivant le jeudi soir, je me libère même du temps pour préparer deux trois petites choses avec Séverine.

- Pour le repas di vendredi soir et du samedi midi, la question reste entière.

- Le vendredi soir pour le barbecue, si chacun ramène quelque chose, il y a intérêt à avoir une bonne organisation, et surtout une bonne communication entre l’EVJ et l’EVG.

Pour ces deux derniers points, la bonne nouvelle est que Sev a l’air de gérer comme une pro.
Note : nous avions deux possibilités pour la balade équestre. Opter pour un niveau débutant et voir ainsi le nombre de participantes augmenter pour faire une balade calme dans les dunes, ou le niveau expérimenté avec un nombre de participantes restreint mais pour une balade plus complète avec galop sur la plage (ce qui au passage est le rêve de Caroline). Le choix a été facile à faire, nous avons bien sur privilégié le rêve de Caroline.

Voici les différentes adresses :
Du parc du Marquenterre (pour une balade avec des stensons)
Du quad

Rabbi Jacob Y va danser !

Rien qu’au titre de mon post, je suis sure que vous avez déjà la chanson du film dans la tête, n’est ce pas ?

Au mariage de Séverine, Caro pensait faire la « danse de Rabbi Jacob ». Il y a deux raisons à cela. La première provient du nom de famille très évocateur du fiancé, ensuite et surtout parce que quand elles étaient petites, poulette passait en boucle les films de De Funès (avec Rabbi Jacob dans le top 3). Elle y avait pensé donc, mais s’était défilée au dernier moment a eu peur de choquer l’assemblée.
Tout ça pour vous dire qu’au jeu de l’arroseur arrosé, nous avons un vainqueur ! Séverine ne reculera devant rien et dansera la chorégraphie de Rabbi Jacob le soir du mariage !
Même pas peur, j’en suis !!

Comment ça vous ne savez pas de quoi je suis en train de parler ?! « C’est une insulte, un scandale » (non, je me trompe de film là…). Juste parce que cette scène est cultissime, allez voir le lien !
Extrait du film
Chorégraphie d’apprentissage (merci Sev!)
rabbijacob.jpg

Le verdict tombe

Avant de soumettre un projet on liste les moyens dont on dispose, le temps nécessaire à son obtention, et on établit un budget (l’analyse des contraintes est un plus).

Pour le mariage de Caroline et Fabien, j’ai pour moyen ma créativité (pour le peu que j’ai, on fait avec), mes aptitudes avec un ordinateur (me débrouille pas trop mal pourvu que je sois un petit peu concentrée) et la connexion internet, et c’est à peu près tout. Comme temps nécessaire, je dispose de six mois jusqu’à l’enterrement de vie de jeune fille, et il faut rajouter quinze jours pour arriver jusqu’au mariage. Pour le budget, on verra ça plus tard (je n’aime pas mettre des bornes avant même de savoir ce qui va se passer), et en ce qui concerne les contraintes on peut dire qu’elles sont de taille. Toute communication se fera par internet, zéro rendez-vous en direct, sans compter que je ne pourrais rien transporter qui dépasse 55cm x 35cm x 20 cm en taille ou 10 kilogrammes en poids. Nous voilà bien !

Mais je ne recule devant rien. Quand Séverine (le témoin et sœur de la sœur, petite piqûre de rappel) a demandé de ramener chacune quelques photos ainsi que des anecdotes souvenirs (pour la soirée entre filles), je lui ai proposé de collecter les informations, d’en faire une synthèse cohérente, puis de les mettre en scène sur un support informatique. Je suis partie du principe que Séverine avait bien assez de choses à faire, et étant donné de je suis capable de m’en occupé (et super motivée !). Sev a accepté ! Je m’en occupe donc…

Et puisque pas mal de filles semblent motivée, condition nécessaire et suffisante pour partager une autre idée avec Séverine, je lui ai parlé de mon envie de créer une chanson des mariés, que l’on entonnera toutes le soir du mariage, lors du banquet. Quelque chose de sympa, et pas un copié-collé de ‘you tube’, ou je ne sais quoi d’autre. Non seulement elle a été emballée, mais elle a aussi et surtout accepté de me filer un coup de main (ça ne sera pas de trop je pense).

Nous ne sommes qu’en février et les choses s’annoncent déjà très bien.

Les initiatives, ça me connaît

Depuis notre première conversation sur -facebook- concernant l’EVJ de Caro, j’ai l’esprit qui gamberge. Comment vous dire, poulette c’est ma meilleure amie. Elle est plus forte, plus têtue déterminée et plus intelligente que moi (c’est dire). On en a parlé plus d’une fois de son mariage (pas du mien, je répétais que je ne me marierai jamais!!).
Nous nous sommes promis (ça date, alors plutôt que de vous faire souligner que nous ne sommes plus toutes jeunes, j’enchaine) d’être toujours là l’une pour l’autre.

J’ai pleins d’idées, et j’ai bien envie de les communiquer à Séverine. Tant pis si j’outrepasse mon rôle de simple amie…

Proposition du planning

J’ai plus d’informations sur le mariage de poulette (si je l’appelle trop souvent roulette, elle va me le faire payer pas être contente). Elle a choisit sa sœur ainée et sa meilleure amie avec qui elle fait du cheval comme témoins. C’est donc tout naturellement que Sev, la grande sœur a envoyé à toutes les potentielles participantes le programme.
Période à laquelle faire l’EVJ, programme global, budget à prévoir, ça commence fort et ça me plait !
Dans les grandes lignes, ça donne :
-vendredi soir : soirée entre filles
-samedi matin : équitation sur la plage
-samedi après midi : sport mécanique (pour lui faire découvrir les passions de son futur)
-samedi soir : soirée chez les mariés

Pour avoir fait du cheval deux fois dans ma vie (dont une fois en manège), l’activité cheval ça ne sera pas pour moi. Mais attention, je serai là quand même et ça me donnera une excuse pour faire les photos !
Tout ça s’annonce très bien.

Meilleurs vœux

A toutes et à tous, une bonne et heureuse année 2010. Qu’elle soit source de bonheur, de gaieté et de sentiments partagés.
J’espère que cette année soit synonyme de respect, de générosité, de tolérance, de pardon et de liberté.

J’y crois, et vous ?

Ma roulette se marie

Qui dit meilleure amie dit surnom.
Qui dit surnom (‘roulette’ pour être sûre que tout le monde me suit) dit anecdotes.
Qui dit anecdotes dit enterrement de vie de jeune fille D’ENFER !!!

Ma meilleure amie se marie le 04 juillet 2010. Je viens d’être contactée par son témoin pour prendre la température concernant son EVJ (oui, parce que répéter enterrement de vie de jeune fille, ça va bien, alors on va utiliser les acronymes s’il vous plait, hein !).

J’ai déjà annoncé la couleur : m’en fiche la date, m’en fiche ce qu’on fait, J’EN SUIS !!

Asia came back

Quand je suis de retour pour un weekend comme ça, je ne prévois pas grand-chose. En l’occurrence, j’avais prévu de voir Asia le weekend dernier.
Tout ce que j’avais prédit s’est réalisé!

Avec mum et ma sœur, nous sommes allées faire les boutiques. En fin de matinée et après un coup de téléphone annonçant qu’elle était arrivée, mon fiancée est allée la chercher. Arrivée dans le magasin, mum est sortie de la cabine, et est tombée nez à nez avec elle, sa fille à la main !
De les voir toutes les deux, je me suis mise à pleurer avant tout le monde dis que j’avais bien fait de ne pas la prévenir. Ce matin là, nos quelques mois de vie commune sont remontés à la surface en un instant et j’avoue que l’émotion était assez forte.
Mum a mis du temps avant de réaliser ce qui se passer. Parler au téléphone en Anglais dans la cabine d’essayage voisine ne suscite aucune réaction en revanche. La suite, un repas improvisé, une balade en Belgique pour les chocolats, la bière, les produits Flamants en général, et les décorations de Noel qui ont particulièrement plu à Ashley.

Il y a des journées qui ne devraient jamais se terminer.
Ce samedi là, nous étions ensemble une fois encore, et c’est tout ce qui importait.

My little Asia

Cela serait beaucoup trop long à vous expliquer depuis le début ! Pour faire court, j’ai connu une jeune femme polonaise pendant mes études. Nous avons partagé un studio ensemble, un bout de vie étudiante, ce qui a eu pour effet de créer une amitié sincère entre nous, notre complicité y aidant.
Cette amie est l’une des raisons qui m’ont poussé à être ici, en Italie, aujourd’hui. Je l’admire et la respecte pour son courage, sa gentillesse, et son ouverture d’esprit. Soyez sûr que si je suis folle sur les bords, elle l’est tout court, et nous nous entendons rien que pour ça !!

Tout ça pour dire qu’elle va venir avec sa fille dans un mois !

A la fin de ses études, plutôt que de repartir en Pologne, elle est partie en Angleterre, pour de nouvelles perspectives d’avenir. Elle a tenté de fonder une famille, en vain pour le papa. La dernière fois donc que je l’ai vu, sa fille Ashley avait quelques semaines. Elle a trois ans aujourd’hui !
Mum l’apprécie énormément et j’ai donc décidé de lui faire la surprise de sa venue. Je prévois des larmes, de la joie, et une journée nostalgie.

Elle s’appelle Johanna, je l’appelle « ma little Asia ». Elle pardonne mon Anglais, et moi sa cuisine polonaise à l’Anglaise.
Elle, je l’aime.

Vacances

Ces trois dernières semaines, j’ai profité de mes vacances pleinement. J’ai donc mis le blog de côté, pour un temps. C’était des vacances géniales, alors j’vous en raconte un bout ?

Mon amie d’école a loué un appartement à la montagne, à Vallandry pour être plus précis, et il se trouve que nous avons élus domicile en Provence. Pour toutes les deux, s’était évident ! Nous avons donc fait une semaine à la montagne, et une autre à la mer tous ensembles. Un régal ! Au programme, chaussures de randonnée et maillot de plage. Nous avons passés deux semaines à se balader et à se dorer sur le sable.

41.jpg31.jpg

51.jpg6.jpg

Nous sommes également allés au Gros du Roi pour passer la journée avec mon frère. Au programme, une journée de détente et de rigolade en compagnie de mes deux nièces. Ce fût une très bonne journée !

21.jpg1.jpg

POSTULAT N°2 : Dans un taureau piscine, la vachette est attirée par les pantalons beiges
ACCEPTE

Une brouette et sa roulette

Le 12 juillet je vous parlais de la possibilité d’aller en Italie pour travailler. Pour me conseiller, j’ai téléphoné à trois personnes, dont ma « roulette ». Je me rends compte que je n’ai pas fais les présentations avec tout ça.

On s’est connue quand nos maman ont décidé d’acheté un terrain dans la même résidence. L’une et l’autre étaient engagées dans la vie sociale et culturelle de la commune. Elles se sont liées d’amitié tout en fondant leur famille. Puis nous sommes arrivées toutes les deux.
Bien entendu, nous avons fréquenté les même écoles, fais les mêmes activités extrascolaires et j’en passe. Nous avons également été en désaccord, et nous nous sommes même perdues de vue pendant quelques années. Je respecte son avis tout comme elle accepte mon caractère (n’allez pas croire que c’est du beurre comparé à moi, son surnom de dragon ne vient pas du dessin animé Eliot !).
Pour l’histoire, elle m’appelle poulette et je l’appelle copine. Suite à une erreur de sms, mon surnom est passé de poulette à roulette, et c’est resté !

Maintenant vous connaissez mon amie d’enfance (pour les besoins du blog, c’est elle qui portera le surnom de « roulette »), ainsi que mon amie d’école.

elliot.jpg

Note: la seule singularité physique commune est celle des « cheveux », pas de la corpulence!

La saint Valentin

Il faut que je vous raconte ma saint Valentin.

Ce n’est pas particulièrement une fête que j’aime célébrer. Entendons nous bien, se faire offrir des fleurs, c’est vraiment quelque chose de plaisant, néanmoins mon amoureux est du genre à ne pas en rester là. Il met la barre plus haut chaque année, et au nom de quoi s’il vous plait ? Un saint dont nous ne connaissons pas grand-chose finalement…
Mais cette année plus que les précédentes il a vraiment fait fort, et je me dois de vous en faire part.

Une amie et son mari ont fait le déplacement du Nord de la France pour passer ce fameux week end à quatre. Avant d’aller plus loin, mention spéciale à cette amie que j’affectionne particulièrement, pour sa gentillesse tout d’abord, mais aussi pour sa simplicité, son métier (qui se trouve être le même que le mien), et son sourire (entre autres choses).

La saint Valentin donc.
Nous nous attendons toutes les deux à un repas aux chandelles à la maison, très intime. Pas du tout ! Nos conjoints nous ont sortis le grand jeu. Rendez-vous dans le centre d’Aix en Provence pour un dîner dans un restaurant chic en compagnie d’un piano et d’une contrebasse. Au menu, amuse-bouche, entrée et plat à base de poisson, et pour finir un dessert à tomber à la renverse ! Ces messieurs se levaient et à tour de rôle poussaient la chansonnette devant ces dames, sur fond de piano bar. Et pour finir, après un by night dans Aix, un petit cadeau qui annonçait une nuit des plus douces et sucrées.

Je tiens à préciser que ma moitié ne consomme absolument pas de poisson ! Pour la soirée, il a fait honneur à chaque plat, et m’a même avoué un peu plus tard que le tartare de thon est un plat « pas si mauvais que ça », comme quoi…

Du bonheur en barre, rien que ça !

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
Millenium Development Goal |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | gucci158
| CAMEROON24 .. l'info camero...
| Blog du niveau intermédiaire